Pinholet : une nouvelle collection de guides qui explorent le côté créatif des villes

Sans titre-1Si les guides touristiques prennent petit à petit la forme d’applications pour smartphones ou de sites web communautaires,
le guide touristique papier n’a peut être pas dit son dernier mot, c’est en tout cas ce que pensent Mélanie Ren et Thimotée Kaplan, cofondateur de la collection des guides Pinholet !

Pinholet, un nom étrange qui veut dire beaucoup… il vient en fait de l’anglais pinhole, soit en français sténopé. Le sténopé est une boîte percée d’un trou d’épingle qui prend des photos irréelles sur de longues poses. Pinholet s’appelle ainsi parce qu’il voit les mêmes choses que les autres, mais les capture différemment. En Claire, Pinholet est un hybride city-guide/magazine qui explore le côté créatif des villes globales en se focalisant sur les cultures indépendantes et les projets locaux. Pinholet fait l’impasse sur les lieux touristiques habituels pour s’intéresser à la créativité des villes.

Pour la première édition, Pinholet ne va pas chercher loin et s’installe à Paris — Un guide de 60 pages, avec plus de 200 adresses, mais aussi des marques indépendantes et la « playlist » du réseau online Hejorama, la plateforme media sociale des voyageurs curieux et aventureux. Le guide Pinholet Paris remet en question les itinéraires tout tracés et les lieux mainstream habituellement fréquentés. Au sommaire, on retrouvera donc assez d’éléments pour améliorer durablement sa vie de parisien ou de touriste averti, des nouvelles marques de bières locales aux boutiques alternatives, en passant par tout un tas de conseils et de reviews acidulées qui feront la marque de fabrique de Pinholet.

19101_161214820693998_251133209_n

Pinholet Paris est un numéro 0, destiné aux parisiens qui souhaitent « upgrader » leur vie à Paris, mais une version dans la langue de Shakespeare ainsi que de nouvelles rubriques devraient voir le jour dans un second temps.

Par la suite les deux jeune fondateur de la collection souhaitent mettre l’accent sur des villes créatives émergentes, s’intéresser à des endroits encore mal connus ou trop réduits à des images d’Épinal. Le prochain guide Pinholet sera consacré à Hong Kong, la ville où le projet a mûri  avec au sommaire différents portraits, reportages et de nombreuses adresses. Ce guide analytique et contemplatif a une trame déjà bien tracée et de nombreux autres projets dans d’autres villes passionnantes sont déjà dans les cartons !

hknext

Enfin, pour que ce beau projet puisse voir le jour, les créateurs du guide font appel au crowdfunding afin de réunir les 3000€ dont ils ont besoin pour faire tirer le guide à 3000 exemplaires! Vous pouvez soutenir le projet de 1 à 2000€ et choisir en contrepartie de recevoir le guide directement chez vous dés sa sortie ou même de décider de la prochaine destination européenne ! Votre contribution vous serait entièrement remboursée si le projet n’atteignait pas l’objectif des 3000€ avant le 13 mars.

Plus d’infos sur la page Kiss Kiss Bank Bank du projet ou sur facebook.

Auteur : Joseph Durand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *