La SNCF lève le voile sur son offre de TGV lowcost

ouigoOn l’attendait depuis des mois, le TGV « lowcost » est enfin sur les rails ! Guillaume Pepy, le président de la SNCF, et Barbara Dalibard, la directrice de la branche voyages, ont levé ce matin le voile sur les nouvelles rames bleu ciel et mauve du TGV baptisé Ouigo. Au programme : une offre calquée sur le modèle à succès des compagnies aériennes à bas coûts : Les trains transporteront plus de passagers, rouleront plus et partiront depuis des gares périphériques. Les billets seront vendus en ligne et tous les services annexes seront facturés au prix fort. Les 4 rames à deux niveau Ouigo desserviront, depuis Paris : Lyon, Marseille, Montpellier, Aix, Valence, Avignon et Nîmes.

A partir du 2 avril, la SNCF proposera 3 aller/retour quotidiens et 5 le week-end, pour un tarif compris entre 10 et 85 euros selon la règle du yeld management (le prix évolue en fonction de la demande). Un quart des places seront vendues à moins de 20 euros souligne Mr Pépy. Par ailleurs, le billet pour les enfants de moins de 12 ans sera systématiquement facturé 5 euros.

Pour proposer des prix plus compétitifs, la compagnie a du réduire sérieusement ses coûts de production, la SNCF utilise ainsi des rames sans wagon restaurant, ni première classe et des sièges moins volumineux permettent d’accueillir 20% de passager en plus que dans une rame classique. A l’instar des compagnies aériennes low cost, seuls les « bagages cabines » capables de se glisser sous le fauteuil seront autorisés, les bagages supplémentaires seront facturés 5€, et jusqu’à 40€ si ils ne sont pas réservés en ligne à l’avance.  Les départs et arrivées de ces trains se feront dans des gares périphériques, à Marne-la-Vallée ou Lyon-Saint-Exupéry par exemple et les voyageurs seront tenus de s’y présenter 30 minutes avant le départ du train, le contrôle des billets étant effectué avant l’embarquement.

2580589_IDE-Ouigo-TGV-WEB-01

A la vue des nombreuses contraintes liées au modèle lowcost et à une politique tarifaire pas si avantageuse, il n’est pas certain que cette nouvelle offre suffise à rattraper les clients qui depuis longtemps ont délaissé le train au profit de l’avion ou du covoiturage.

Auteur : Joseph Durand

3 comments

  1. J’ai été bien content de découvrir ces billets de trains pas cher! Je me suis pris un Montpellier paris pour 20 euros! Ce sont des très bons prix par contre il faut partir en semaine pour mon cas!

    • Joseph
      admin
      Author

      C’est un bon prix effectivement, mais il faut tout de même y ajouter le prix du RER ou du Taxi pour aller jusqu’a Marne-la-Vallée, et éventuellement le prix d’un bagage supplémentaire ci-nécessaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *