Astuce : Ne payez plus votre bagage dans l’avion en le transformant en manteau

jaktogo-2Le gros problème avec les compagnies aériennes low cost, c’est que tout est payant. En effet, il n’est pas rare de trouver un vol en Europe pour quelques dizaines d’euros, mais si on y ajoute le choix de son siège, l’embarquement prioritaire ou un bagage, le prix du billet peut rapidement doubler ou tripler. Des compagnies comme Ryanair ou Easyjet facturent le transport d’une valise en soute entre 25 et 40€. Certes, un petit bagage à main est toléré gratuitement en cabine, mais c’est souvent trop juste pour un séjour de plus de quelques jours. Régulièrement confronté au problème, un entrepreneur a eu l’ingénieuse idée d’inventer un sac… transformable en manteau avec de très grandes poches permettant de transporter jusqu’à 15kg d’affaires supplémentaires.

Le manteau/sac Jaktogo

Légalement, une compagnie aérienne ne peut vous interdire de transporter un manteau avec de grandes poches. Jaktogo est donc la meilleure solution pour éviter de payer un supplément bagage coûteux et pour ne pas perdre de temps à attendre la remise des bagages une fois arrivé à destination. L’entreprise commercialise aiJaktogo-01-646x430nsi toute une gamme de bagages transformables en manteau, robe ou poncho. Les vêtements ne sont pas très sexy, mais ça n’est pas très gênant puisqu’il ne sera nécessaire de les porter qu’au moment de l’embarquement, une fois repliés, les vêtements ont tout d’un sac à bandoulière classique que vous pourrez porter sur l’épaule. Commercialisé à partir de 59€ sur internet, le sac Jaktogo est l’accessoire indispensable pour tous les passagers des compagnies lowcost qui pourront désormais voyager avec deux bagages sans problème. Pas sûr que ça plaise beaucoup à l’emblématique PDG de Ryanair Michael O’Leary.

 

www.jaktogo.com

1 comment

  1. Idée très ingénieuse c’est vrai, il faut l’avouer! après le prix du sac est quand même un peu « déraisonnable » je trouve, et il s’agit là d’un euphémisme! Et au niveau du design du manteau, y a encore du progrès à faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *